– Jeux Vidéo – Courts métrages – Cinéma –
– Jeux Vidéo – Courts métrages – Cinéma –

Franchise de ALONE IN THE DARK !

Merci à Sengui79 pour cet article <3

Comment ne pas commencer 2014 par un « Test » de l’une de mes séries de jeu préférée à savoir celle des Alone in the Dark.


Afin de mieux comprendre l’œuvre et ses fluctuations de qualité essayons de retracer un peu l’histoire de cette franchise depuis son commencement :

Le moteur du jeu original a été créé par Frédérick Raynal (COCORICO) comme un projet de fond alors qu’il travaillait à Infogrammes (Re-COCORICO). Avec l’aide de Didier Chanfray, qui a réalisé les modèles 3D, un prototype fonctionnel du grenier a été conçu (première salle du jeu de 1992). Un concours interne a par la suite eu lieu pour créer  le design du prototype 3D. Celui de Yaël Barroz a été choisi, et elle a été intégrée dans l’équipe de base du jeu. Frédérick Raynal a réalisé et supervisé ce projet.

Photo de leschroniquesdugamer.fr

Peu de temps après le 1er Alone In the Dark un désaccord éclata entre l’équipe et le directeur d’Infogrammes (Bruno Bonnell)  concernant  la ligne directrice de la suite.
Ainsi, la plupart de l’équipe originale d’Alone quitta Infogrammes pour créer un nouveau studio nommé Adeline Software International. Il faut quand même savoir que pour les 2 suites certains éléments  ont été conçues par l’équipe d’origine avant de partir (par ex : esquisse de la maison Hell’s KItchen  du 2 ou bien le fait que Carnby pourrait être habillé en père Noël…)

Photo de ordiretro.fr

Le moteur de jeu développé pour Alone in the Dark a été réutilisé dans ses deux premières suites  sans subir de grosses modifications. Infogrammes l’a mis à jour en 1996 pour l’utiliser dans le jeu « Le secret du Templier »

Les trois jeux originaux ont lieu dans les années 1920 et illustrent les cas paranormaux d’un détective privé appelé Edward Carnby :

En 1924 (Alone in the Dark), il est  engagé par un antiquaire pour enquêter sur un piano entreposé dans le grenier du manoir « Derceto » après que son propriétaire Jeremy Hartwood se soit suicidé. Dans ce premier jeu  Carnby partage le rôle de protagoniste avec la nièce de Jeremy Hartwood, Emily Hartwood, qui tient également un rôle de demoiselle en détresse dans Alone in The Dark 3.


En 1925, (Alone in the Dark 2) Carnby  va tenter de résoudre une affaire mettant en cause l’enlèvement du jeune Grace Saunders, suite a la mort de son défunt partenaire Ted Stryker. Une aventure qui  le mèneront à un vieux manoir nommé « Hell’s Kitchen » et a son terrible et mystérieux propriétaire.

En 1926 (Alone in the Dark 3), fini les manoirs, il est appelé à enquêter sur la disparition d’une équipe de tournage dans une ville fantôme, connue sous le nom de Slaughter Gulch, situé dans le désert de Mojave en Californie.

photo de planete-aventure.net/

Lorsque Alone in the Dark : The New Nightmare a été développé , la période de l’action a été déplacé des  années 1920 en 2001, et a pour fond une légende qui tente d’expliquer que Edward Carnby appartient à une lignée de chasseurs d’ombres  qui ont pour particularité d’être orphelins et de naitre tout les 40 ans, le 29 février  dans l’orphelinat de St-Georges (le nom d’Edward Carnby est donc donné d’office a ces enfants). Ce nom est dépeint comme une littérale forme anglicisée de « El War Qarn’bi », qui signifie « celui qui combat le mal incarné et chasse ceux sortis de l’ombre ». Selon cette légende, le premier Edward Carnby est né en 1888 et  résolu plusieurs affaires étranges dans les années 1920.  L’Edward Carnby qui joue le rôle principal dans Alone in the Dark : The New Nightmare est né en 1968.

Le Alone in the Dark de 2008 réinterprète une fois de plus l’intrigue de la série. Il est une suite directe  des trois premiers jeux et ignore totalement les événements et de la mythologie développée dans Alone in the Dark : The New Nightmare. Le jeu dont l’action se situe à New York en 2008, prétend qu’il y a jamais eu qu’un seul et unique Edward Carnby, un Edward Carnby  possédé et maudit depuis la fin des années 1920 et qui a maintenant plus de 100 ans.

Malgré  des suites dont la qualité varie, pour moi le premier Alone In the Dark de 1992 est et reste un des Must de la serie avec son univers  « Lovecraftien » et inventant par la même occasion un genre repris et re-repris encore aujourd’hui : le Survival Horror . . .
SENGUI 79′

Merci encore à Sengui79 pour ton article en espérant de lire d’autres articles sur le blog 😉

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires sur “Franchise de ALONE IN THE DARK !”